Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

La cueillette des mollusques au Canada, une activité populaire et règlementée

La cueillette des mollusques bivalves, regroupant la mye, la moue bleue et le couteau atlantique, est très prisée chez les autochtones vivant dans les régions côtières du Québec. Pêches et Océans Canada règlemente strictement la cueillette de mollusques et les secteurs des coquilliers selon Raymond Germanos Lefèbvre

Les nouvelles dispositions prises par Pêches et Océans Canada

La cueillette des mollusques regroupe les palourdes, d’huîtres, de moules ou de coques. Pêches et Océans Canada surveille de près les zones de cueillette, vérifiant si la cueillette des mollusques a été effectuée dans une zone de pêche ouverte. Dans le cas contraire, les pêcheurs ayant effectué leur cueillette dans une zone fermée commettent un acte illégal et dangereux. Pêches et Océans Canada a pris de nouvelles dispositions afin de règlementer la pêche des mollusques au Canada. Par le biais d’ordonnances, changer la longueur minimale légale pour les diverses espèces est faisable. La cueillette devra se faire manuellement ou avec des outils à main, surtout concernant la pêche récréative des mollusques. Il y aura des périodes de fermeture par zone, espèce et selon les techniques de pêche utilisées. Il est obligatoire de posséder des permis destinés à la pêche commerciale des mollusques.

Fermeture de certaines zones de cueillette de mollusques

Pour des raisons de santé publique, surtout en période estivale, des avis publics sont diffusés à la radio et publiés dans les journaux. Ils permettent d’informer le public de la fermeture de certaines zones de cueillette. Les mollusques bivalves peuvent contenir des bactéries, des algues toxiques ou des polluants chimiques. Pour éviter tout danger de contamination, il faudra vérifier que les mollusques cueillis proviennent d’une zone ouverte à la cueillette. La règlementation sur la cueillette de mollusques doit être respectée par les cueilleurs, soit 300 mollusques par personne. Avant d’appliquer la nouvelle règlementation, des agents des pêches issus du Ministère vont sonder les cueilleurs et la population par rapport au nouveau règlement.

Raymond Germanos Lefèbvre

Commentaires

Laisser un commentaire