Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Raymond Germanos Lefèbvre : La France, des efforts à fournir pour atteindre les objectifs en énergies renouvelables

Raymond Germanos Lefèbvre : Les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement, d’une part et par les autorités gouvernementales en France, d’autre part, ne sont pas encore atteints en ce qui concerne l’utilisation des énergies renouvelables. L’enjeu est ici la réduction des énergies polluantes par le biais de la mise en place de mesures plus efficaces.

La France encore très loin du chiffre 21%

Ce chiffre est le taux qui avait été fixé par les autorités françaises au niveau de la proportion des énergies renouvelables dans la consommation globale à la fin de l’année 2010. Le constat n’est pas satisfaisant pour les autorités, car selon les chiffres publiés par le Ministère de l’écologie en juillet 2011, la proportion atteindrait les 14,6%. Le chiffre est encore plus révélateur de l’échec de la politique gouvernementale si l’on se réfère à ceux qui étaient d’actualité en 1997, quatre ans avant l’annonce des objectifs. Cette année là, le taux avoisinait déjà les 15%.

De nouveaux objectifs en perspective en France

Afin de respecter les engagements pris dans le Grenelle de l’environnement, la France s’est fixée un autre objectif. La période court cette fois-ci jusqu’à l’année 2020. Le nouvel objectif est de 23% fixé dans le « Plan national d’action ». La donne est différente que précédemment, car les autorités françaises risquent des sanctions de Bruxelles si l’objectif ne vient pas à être respecté. Afin de se donner les moyens de réussir, le plan fixe des objectifs de 10% de biocarburants pour les transports, 32 % pour les appareils à chaleur et 27% dans la production d’électricité.

 

Raymond Germanos Lefèbvre : Blog 20 minutes

Commentaires

Laisser un commentaire